Accueil d’une nouvelle communauté : Les sœurs de l'Annonciation

 

 

 

La communauté :

 

 

Créé en 1948, par le premier archevêque de Bobo Dioulasso, Mgr André Dupont, l’institut des sœurs de l’Annonciation de Bobo, une des premières congrégations autochtones burkinabè, compte aujourd’hui plus de 260 religieuses installées au Burkina Faso, au Mali, au bénin, en Algérie et en Europe.

 

 

Au Burkina Faso, la congrégation s’illustre par son engagement auprès des pauvres, notamment à travers son orphelinat, son centre de santé, sa pouponnière, sa structure de prise en charge de personnes handicapées et ses établissements scolaires.

 

 

 

Présentation de la Sœur Marie Salomé KEITA (SAB) Sœur de L’Annonciation de Bobo- Dioulasso, Burkina Faso.

 

 

" Qui êtes – vous et d’où venez – vous  et pour quelle mission ici en France ?

 

 

Née à Kéné  en 1958, paroisse de Tuba dans le diocèse de San au Mali, je suis de nationalité Malienne, née de parents chrétiens- catholiques. Je suis baptisée sous le nom de Marie Salomé, KEITA est mon nom de famille.

 

 

Je suis membre de l’Institut famille des sœurs de l’Annonciation depuis le 15 juillet 1981 après huit ans d’études profanes et de formation religieuse.

 

 

Depuis mes premiers vœux, j’ai servi tout d’abord à la pastorale paroissiale et diocésaine comme conseillère de mouvements d’action catholique : des cœurs vaillants et âmes vaillantes, des scouts et guides, et aussi membre de la liturgie et de la chorale paroissiale et diocésaine. J’ai été conseillère de l’association des femmes chrétiennes catholique diocésaine (ACFD) ; puis le service de la promotion féminine, par l’accompagnement et l’animation des groupes  de femmes et le suivi de la nutrition des enfants.

 

 

Après sept ans d’expérience pastorale, j’ai été envoyé aux études dans un centre de formation à la pastorale pendant deux ans à Ouagadougou ; et ensuite trois ans d’études pour la pastorale de la famille et du mariage à l’Institut Pontifical Jean Paul II, Section francophone à Cotonou au Bénin. J’ai été chargée responsable de la pastorale de la famille du diocèse de San pendant onze ans (2005 -2014). J’ai assurée aussi la charge de Supérieure régionale des SAB du Mali pour deux mandats (2008  à 2014). J’ai été envoyée en Algérie à Constantine pour fonder la communauté des SAB où j’ai  assurée la responsabilité pendant cinq ans de la Maison du Bon Pasteur, chalet des Pins, Avenue de L’ALN 25000 Constantine. Un centre diocésain pour le diocèse de Constantine, troisième diocèse de l’Eglise d’Algérie.

 

 

Depuis le 12  septembre je suis arrivée en France au compte du diocèse de Besançon pour préparer la venue d’une communauté des Sœurs SAB,  au service du diocèse et principalement au service du foyer Sainte Anne.

 

 

Les sœurs de l’Annonciation sont présente en France depuis dix ans, dans les diocèses de Reims, Chalons en Champagne, Troyes,  Aix en Provence,  Lille et bientôt à Montferrand le Château  au foyer Sainte Anne.

 

 

Je remercie Monseigneur Jean Luc  BOUILLERET Archevêque de Besançon, son Vicaire Générale, Père Eric POINSOT et tout le conseil épiscopal pour l’accueil chaleureux et fraternel qu’ils m’ont réservés. Merci aux Sœurs de Jésus Serviteur qui m’ont accueilli et hébergé en attendant l’arrivée de mes sœurs. J’exprime également ma gratitude à Agnès la directrice du foyer Sainte Anne et au Président de l’Association du Foyer, Mr Pierre GUEDIN pour leur délicate attention à m’entourer de leurs soins pour m’initier à la vie de la maison. Merci à  Philippe TIXIER l’économe diocésain, aux amis de Sainte Anne pour leur disponibilité et leur dévouement qui me touchent. Merci au personnel de la maison, du Foyer Ste Anne qui m’ont accueilli et me témoignent de leur amitié et de leur bonne collaboration.

 

 

Tous, vous m’avez accueilli ; et c’est la Congrégation des SAB que vous avez accueilli.

 

Merci à vous tous, je prie pour vous tous.

 

 

 Sœur Marie Salomé KEITA "

 

 

Nous souhaitons la bienvenue à Sœur Marie Salomé. Vous aurez la joie de faire sa connaissance au foyer.

 

Voici le lien vers les images de la Consécration de l'Oratoire le 18/01/2019

 

https://photos.app.goo.gl/Aa9YvsoWGqiMvuHt6

 

Image du nouvel Oratoire :

 

https://photos.app.goo.gl/ovuTmu9s7joKatYBA

 

 

 

Article sur le nouvel oratoire dans l'Est Républicain :

 

Une belle et douce cérémonie, l’oratoire du Foyer Sainte-Anne a fait l’objet d’une messe inaugurale, ce vendredi. L’affluence était telle que la salle voisine accueillait ceux qui ne pouvaient entrer dans l’oratoire. Pour eux, la messe était diffusée sur écran géant !

 

Il est vrai que ce n’est pas tous les jours que l’archevêque se déplace à Montferrand, accompagné de neuf prêtres. « Inaugurer un nouvel oratoire est un événement rare », commentait Mgr  Bouilleret à l’issue de la messe inaugurale. « Le projet était de recréer un oratoire dans cette maison diocésaine, expliquait Pierre Guédin, président de l’association de gestion du Foyer Sainte-Anne. C’est un projet qui remonte à 2015. Les travaux ont été conséquents, il s’agissait entre autres de couper quinze blocs de béton, d’1,2 tonne chacun. Nous avons aussi fait entrer la lumière. »

 

C’est Virginie Delbos, jeune architecte strasbourgeoise, qui a mené à bien ce projet tout en clarté et bois chaleureux et petit espace optimisé au maximum.

 

Lors de cette messe inaugurale, une relique du père Lataste, dont la dépouille se trouve au couvent voisin de Béthanie, a été symboliquement placée dans l’autel. À noter que toutes les entreprises investies dans ce projet sont originaires de la région.

 

Chaque année, le Foyer Sainte-Anne de Montferrand, destiné à la prière et à la formation, accueille près de 15 000 personnes. Beaucoup devraient faire un petit détour par cet oratoire nouveau et convaincant.

 

 

Ph.S.      Lien -> L'Est Républicain

Départ des Sœurs de la Salette

Agenda du trimestre

10 2019 Newsletter.pdf
Document Adobe Acrobat 850.5 KB